www.cmat.be
CMAT
Home.

Nieuws -Nouvelles-News.

Neuro-revalidation.

FES/SEF.

Neuro-Psycho-physiology.

EU-projects.

Courses (English).

Cours (Français).

Cursussen (Nederlands).

Contact.

Center for multidisciplinary Approach and Technology

A ce moment-ci CMAT offre 7 cours dans trois langues (le néerlandais - l’anglais et français):

 

CMAT construit ces cours sur quatre piliers: l'attention, la compréhension, la promotion de l'interaction, et susciter l’intérêt. Pour cela CMAT utilise une didactique spécifique qui harmonise la théorie et la pratique. Les cours de CMAT sont toujours divisés en unités fonctionnelles et chaque partie fait sujet d’une discussion active et constructive. Grâce à l'interaction, la partie pratique et maximalisée. CMAT essaye de motiver le participant d’aller au-delà de la matière d’étude en question. Si vous êtes intéressé dans un des cours mentionnés n’hésitez pas de nous appeler au 00 32 (0) 477 573 577 pour recevoir plus d'informations. Vous pouvez également nous écrire et envoyer un émail ( jo.vanvaerenbergh@cmat.be)

Jo Van Vaerenbergh a obtenu son master en revalidation en 1985 (Katholieke Universiteit Leuven). Après il a suivi une spécialisation en revalidation cardiovasculaire. Puis il s’est spécialisé en revalidation neurologique. Il a étudié l'effet de certaines postures et de la stimulation électrique sur la spasticité chez des patients souffrants d’une para et tetraplegie. Il a contribué à la quantification de la spasticité par des analyses electrophysiologique (H-Réflexe, M-réflexe, H/T...) Il a développé des techniques spécifiques (closed-loop-muscle chain) pour faire renforcer d’une façon fonctionnelle les muscles restants chez des patients atteints d’une tetraplegie. Dans la même période il a collaboré avec  le service de pneumologie de l’hôpital universitaire Erasme à Bruxelles pour étudier la fonction pulmonaire chez des patients tétraplegiques. Après il a commencé de s’intéresser à des causes des chutes chez des personnes âgées. Il vient de développer un prototype pour détecter des personnes a risque d’une chute.

En 1986 il était en contact avec JS Petrofsky du Loma Linda University, California, USA et le groupe SEF de Ljubljana. En 2000 il commence à étudier le SEF à l’University of Southampton et Salisbury. Dans la même période il était engagé par l’univeristé de Leuven pour modeler le contrôle visuomotor et il obtenait une bourse pour étudier la robotique à MIT (Massachusetts Institute of Technology). En 2004 il recevait une bourse de l’association Gent University pour étudier l’effet  de SEF sur les caractéristiques élastiques du pied pendant l’appui. Pendant la même année il devenait coordinateur d’un grand projet Européen. (FP6 ALLADIN project on stroke rehabilitation. En 2008 il quitte l’université de Gand et commence à travailler pour le département de neuro-physiologie de l’université de Leuven. Pendant ce temps-là il se spécialise   dans l’EEG, les potentiels évoques et la neuro-modulation non invasive. En 2011, il crée une section de recherche et de traitement  dans CMAT.